Poésies en primaire Montessori

Apprendre des poésies en primaire à l’école Montessori Internationale de Bordeaux-Gradignan

“La peinture est une poésie silencieuse et la poésie une peinture qui parle.”
Plutaque

L’apprentissage des poésies est un exercice fondamental pour développer la mémoire qui servira l’élève tout au long de sa scolarité.

Les poésies permettent aussi d’enrichir le vocabulaire et la syntaxe de l’enfant qui mémorise des textes parfois issus de l’héritage littéraire français.

Nous vous proposons dans cet article des poésies que les élèves sont libres de ne pas réciter devant la classe. Certains, d’ailleurs, commencent seulement à les réciter devant un auditoire alors qu’ils ne pouvaient s’exprimer que devant leur instituteur de peur d’être entendus par d’autres oreilles.

Le Printemps
Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver.
Après le grand froid le soleil,
Après la neige vient le nid,
Après le noir vient le réveil,
L’histoire n’est jamais finie.

Après tout ce blanc vient le vert,
Le printemps vient après l’hiver,
Et après la pluie le beau temps.
Claude Roy

 
Laisser l’enfant choisir son moment lui permet de rassembler tout son potentiel pour, quand il est prêt, donner le meilleur de lui-même et se dépasser.

Les poésies sont prévues dès le CP pour des élèves en âge de commencer la lecture avec une maturité suffisante pour préparer cet exercice à la maison. L’esprit d’émulation incite quelques élèves de grande section de maternelle à tenter l’expérience.

Mars

Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Quand les nuages se déchirent,
Le ciel écume de rayons.
Le vent caresse les bourgeons
Si longuement qu’il les fait luire.
Il tombe encore des grêlons,
Mais on sait bien que c’est pour rire.
Les fauvettes et les pinsons
Ont tant de choses à se dire
Que dans les jardins en délire
On oublie les premiers bourdons.
Il tombe encore des grêlons …
Maurice Carême

 
Au fur et à mesure que l’élève grandit les poésies deviennent plus complexes et l’effort de mémorisation doit rester proportionnel à cette évolution.

On reste toujours surpris de voir ce qu’un élève de 5 ans de maternelle est capable de restituer avec simplicité et aisance.

Mars

Mars nous apporte giboulées et pluies
Mais les premiers rayons du soleil aussi.
Le lapin de Pâques est notre ami :
Dans l’herbe verte, il bondit
Pour nous offrir des œufs jolis.
Le printemps se prépare :
Accueillons-le sans retard !

 
Dans un article précédent nous avions évoqué les poésies en maternelle qui sont apprises dans le cercle (moment de regroupement au cours duquel un snack est organisé et où les élèves débattent sur des sujets divers). Ces poésies, dont certaines sont données à apprendre dès le CP, sont parfaitement intégrées par certains élèves de 2 ans et demi de petite section qui peuvent parfois les mémoriser après deux écoutes.

Monsieur l’escargot
Dort bien au chaud dans sa coquille.
Petit nuage passe,
Laisse tomber la pluie.
Monsieur l’escargot se réveille,
Regarde par la fenêtre,
Sort ses cornes et dit :
“Bonjour les petits amis !”

 
Ainsi l’enfant se constitue un capital de confiance en soi qu’il gardera pour toute sa vie.

Nous proposons aux enfants d’illustrer leur poésie pour mieux ancrer celle-ci dans leur mémoire. Cela leur permet de voyager plus en profondeur dans l’univers de l’histoire qui est contée et de laisser libre cours à leur imagination et leur créativité. Certains élèves se sont révélés être de très bons dessinateurs alors qu’initialement ils n’avaient aucune motivation pour cette discipline pensant même qu’ils n’avaient aucun talent.

montessori international Bordeaux : illustration de poésie

Illustration de la poésie de William

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.