Célébrer la Saint Patrick

La célébration de la Saint Patrick à l’école Montessori Internationale de Bordeaux-Gradignan

montessori international bordeaux saint patrick 2

Vendredi 17 mars 2017, nous avons fêté la Saint Patrick en anglais en maternelle verte. Nous avons dansé un Irish Trott et avons découvert quelques symboles Irlandais tels que le Rainbow, au pied duquel un Leprechaun a caché son Pot of Gold, il vous dira à quel pied (celui de droite ou celui de gauche ?) si vous arrivez à l’attraper, mais ces petits personnages magiques et guère sympathiques, voleurs qui plus est, ont plus d’un tour dans leur sac (et des dents aigües) il vous faudra agir avec précaution… Nous avons aussi parlé de shamrocks et écouté des instruments de musique traditionnels : le fiddle (un violon aux cordes métalliques) le bodhran (tambour) la harpe et le bagpipe en regardant des danses traditionnelles.

montessori international bordeaux saint patrick 1

La Saint Patrick est très célébrée dans les pays anglophones car les Irlandais expatriés l’ont gardée bien vivante. Une raison pragmatique à cet amour de la tradition : placée en plein carême chrétien et à un temps où les ordonnances religieuses étaient très suivies, les restrictions étaient levées lors de la Saint Patrick, les gens pouvaient alors manger, danser et boire à volonté: d’où une popularité qui n’a pas faibli…

montessori international bordeaux saint patrick 3

C’est au Canada et aux Etats-Unis qu’elle est la plus festive :  La Rivière Chicago et la bière sont teintées de vert, diverses parades avec brigades de pompiers, de police, de scouts et de groupes folkloriques défilent, on ne travaille quasiment pas ce jour là (et pas du tout en Irlande et dans certaines provinces canadiennes…) on va chercher en Irlande des serveuses (rousses et frisés si possible) pour les bars « authentiques » de Boston, Chicago, Ottawa et Calgary et la fête dure toute la nuit… C’est cet excès qui fait regretter le temps de la fête celtique avec danses et instruments traditionnels…

 

Au départ cette célébration commémorait la mort de St Patrick, évêque Romain et évangélisateur de l’Irlande qui, d’après la légende, fit fuir tous les serpents de l’île et expliqua la Trinité avec un trèfle à trois feuilles… Il fit aussi pleins d’autres choses qui n’ont, effectivement, pas grand chose à voir avec les leprechauns, les fiddles et la bière. Mais on portait déjà la couleur verte ou orange.

 

Nos enfants ont donc dansé et écouté un petit bout d’Irlande dans notre petit coin de Gradignan le 17 mars dernier. Nous essayerons l’an prochain de leur faire goûter aussi ; j’ai un an pour m’entraîner à faire des potato farls acceptables…  Et si quelqu’un est tenté d’apprendre les uilleann pipes (cornemuse irlandaise) on pourrait faire une Fhéile Pádraig très sympa !  A vos kilts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *